SIGNATURE D’UNE CONVENTION DE PARTENARIAT NATIONALE ENTRE L’UNEA ET POLE EMPLOI dans les locaux de FASTRAOD

Vendredi 17 janvier, dans les locaux de l’entreprise adaptée FASTROAD à Montreuil (93), Cyril Gayssot Président de l’UNEA et Jean Bassères, Directeur Général de Pôle emploi ont signé, en présence de Thibaut Guilluy, Président du Conseil de l’Inclusion dans l’Emploi une convention de partenariat historique pour permettre aux Entreprises Adaptées de recruter davantage pour atteindre l’objectif des 40 000 mises en emploi d’ici 2022. Cet accord va permettre des rapprochements concrets sur l’ensemble des territoires entre les agences Pôle emploi et les Entreprises Adaptées.

L’engagement national « cap vers l’entreprise inclusive 2018-2022 » signé le 12 juillet 2018 entre l’État via le ministère du Travail et les acteurs du secteur du handicap et des acteurs économiques, a créé une nouvelle dynamique pour favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap. Il a en effet conforté le modèle des entreprises adaptées et acté la création de 40 000 mises à l’emploi supplémentaires. L’objectif : doubler la taille du secteur adapté aux personnes en situation de handicap d’ici fin 2022.

À ce jour, ce sont plus de 505 000 personnes en situation de handicap qui sont privées d’emploi en France. Une situation jugée inacceptable par près de 9 Français sur 10 (89%)

C’est dans ce contexte que Pôle emploi et l’UNEA ont décidé de renforcer leur collaboration afin d’apporter des réponses adaptées aux personnes en situation de handicap, pour une insertion durable dans la vie active. Cette convention de partenariat nationale va être déclinée en plan d’action concret par les directions régionales de Pôle emploi et les entreprises adaptées du territoire concerné.

Une nouvelle dynamique entre Pôle emploi et les Entreprises Adaptées avec des actions concrètes partout en France

Pôle emploi et l’UNEA sont, par les engagements portés dans cette convention d’une durée de 3 ans, acteurs du mouvement d’envergure qui vise à offrir plus de perspectives aux personnes en situation de handicap, très éloignées du marché du travail. 

Cette convention porte sur 3 axes :

  • Développer et sécuriser des parcours inclusifs en facilitant l’accueil dans les entreprises adaptées et en installant des passerelles entre les entreprises adaptées et les employeurs privés ou publics.
  • Valoriser et mobiliser les compétences des personnes en situation de handicap par une complémentarité d’intervention, tout en facilitant les articulations entre les différents outils disponibles.
  • Conduire une ou deux expérimentations sur le territoire pour faire émerger des pistes de travail innovantes et faciliter la mise en œuvre de nouvelles pratiques de coopération

Principaux objectifs et actions de cette convention :

  • Cette coopération devrait permettre de mieux répondre aux besoins de recrutements, dans une démarche proactive. L’UNEA et son réseau d’entreprises adaptées s’engagent à mettre à disposition de Pôle emploi, toutes les informations (identification des métiers et des compétences, prévisionnel de recrutement) qui pourront permettre à Pôle emploi de répondre efficacement aux attentes.
  • L’UNEA met également à disposition de Pôle emploi son Laboratoire d’innovation inclusive (Lab2i) et son Académie pour permettre aux demandeurs d’emploi en situation de handicap d’accéder plus facilement aux entreprises adaptées, aux employeurs d’augmenter leur potentiel inclusif et de les encourager à recourir à des entreprises adaptées, et aux conseillers Pôle Emploi d’enrichir leurs connaissances sur le secteur adapté.
  • Pôle emploi et l’UNEA s’accordent pour créer des interfaces opérationnelles entre leur système d’information respectif afin de faciliter et accroître les possibilités de mise en relation de demandeurs d’emploi avec les entreprises adaptées qui recrutent. Pôle emploi pourra disposer d’un accès à la bourse des CV anonymes des salariés en situation de handicap ayant exprimé le souhait de réaliser leur projet professionnel dans une autre entreprise et des salariés en situation de handicap participant à une expérimentation (CDD tremplin, salarié d’une Entreprise Adaptée de Travail Temporaire (EATT)…)
  • Accompagner le transfert de compétences des Entreprises Adaptées auprès d’entreprises volontaires pour une insertion durable : il s’agit de concourir, dans le cadre d’une expérimentation d’innovation sociale, à la création d’une offre de service d’accompagnement auprès des employeurs, afin de les aider à mettre en place les conditions d’un contexte inclusif dans leurs structures. L’entreprise adaptée interviendra directement au sein de l’entreprise volontaire sur demande de Pôle emploi. 
  • Des correspondants régionaux Pôle emploi seront les interlocuteurs identifiés des représentants de l’UNEA en région.
  • Des conventions de coopération locales seront conclues entre les agences locales de Pôle emploi et les entreprises adaptées adhérentes de l’UNEA.
  • Mise en place d’un comité de pilotage de l’accord qui se réunira au moins deux fois par an pour suivre l’état d’avancement des engagements.
  • Pôle emploi s’engage auprès de l’UNEA dans l’Inclusive Tour (15 étapes dans toute la France pour booster l’emploi des personnes en situation de handicap) : mobilisation des demandeurs d’emploi en situation de handicap du territoire et des entreprises du territoire en situation de recrutement pour participer à cette journée afin de créer des liens avec les entreprises adaptées. Dans chaque ville étape, l’UNEA met à disposition de Pôle emploi un espace au salon de l’Inclusive Tour afin de présenter les coopérations de Pôle emploi avec les entreprises adaptées du territoire.
  • L’UNEA et Pôle emploi prolongent l’action de l’Inclusive Tour en organisant des job dating de l’inclusion pour faciliter le retour à l’emploi.

(crédits UNEA)